Esprits libertaires aux aguets ! Ces coureurs-là ont foulé les pavés, brûlé frustrations et désespoirs, hissé pavillons noirs, enchaîné les luttes. Ils mélangent des chansons à textes inspirées sur du rap à énergie keupon.
Accordéon, contrebasse, guitare et batterie en main, ils montent sur scène pour embarquer le public dans un joyeux bordel, le sourire aux lèvres et le poing en l’air.